Cambre d’Aze Petit Péric

je commence par le Cambre d’Aze... J’ai fait la voie Exiga il y a dejà quelques années, et j’avais remarqué sur la gauche en contrebas du relais à la sortie du dièdre en 6a un relais spité avec maillon... J’étais sorti par la variante de Gauche, sur des lames instables plutôt scabreuses. Je suis retourné cette année pour refaire la voie en pensant sortir soit par la voie originale du pilier, soit par ces longueurs équipées, ce que nous avons finalement fait. Elles correspondent à la voie du grand dièdre, du 5+ où il faut rajouter quelques protections et faire attention au tirage et aux pierres instables. Je crois que la combinaison des longueurs 1, 2, 3, 4, 5 de la voie Exiga et des deux dernières du grand dièdre soit la plus intéressante et la moins "péteuse" du point de vue du rocher... Même si les lichens ne manquent pas dans la partie basse du pilier... Le courageux qui brossera un peu les longueurs ou nettoiera le dièdre se gagnera une belle place au paradis... Donc, bilan des courses : la sortie, ou partie "difficile" de la voie du grand dièdre est en partie équipée de spit, dont 1 a été "explosé" par une chute de pierre. La précision peut être importante pour les intéressés... Concernant le Petit péric, sur le versant qui surplombe les lacs des camporells, on voit un triangle rocheux de 200m environ dans lequel en hiver se forment deux goulottes. J’ai gravi celle de gauche en 2000 deux jours aprés qu’un ami l’ait lui-même faite. Je n’ai aucun moyen de savoir si elles avaient été grimpées auparavant. L’ouverture est probable, dans ce cas, elle aurait été faite par Thomas Donadille en février 2000, et propose des difficultés autour du 2/III en cotation canadienne, soit un AD+, pour 200m de longueur. L’année suivante, en février 2001 donc, j’ai gravi la petite goulotte légèrement dessinée sur la gauche, toujours 200m, un pas de mixte (4 en rocher) pour la rejoindre, puis du 3/III, doit un D. Reste à confirmer qu’il s’agit d’ouvertures... Jean